Le refuge animalier La passion de Rubie a reçu la visite du ministère de l'Agriculture, des Pêcheries et de l'Alimentation du Québec (MAPAQ) cette semaine.

Un visiteur s'est récemment plaint de l'état des lieux sur les réseaux sociaux.

 Le message qu'on a eu cette semaine, c'était en fait que notre refuge c'était un endroit qui devait être fermé, que les animaux ne sont pas bien traités , explique la propriétaire du refuge, Rubie Bergeron.

Après inspection, les agents ont jugé l'endroit adéquat pour les animaux.

 Notre inspecteur nous a dit qu'on était sur la bonne voie, qu'on continuait à améliorer les installations et que, finalement, cette plainte-là était non fondée , ajoute Rubie Bergeron.

Le refuge accueille actuellement une trentaine de chiens, une vingtaine de chats et une dizaine de rongeurs.

La passion de Rubie dit manquer cruellement de main-d’oeuvre et de dons.

  C'est blessant parce qu'on travaille vraiment, mais vraiment, mais vraiment fort. Moi, j'arrive à sept heures et demie le matin. Je suis ici jusqu'à sept heures et demie le soir. Je suis ici la fin de semaine et on est là chaque fois qu'un animal a besoin de quelque chose , raconte Lyne Dandurand, une animalière du refuge.

Désormais, les visiteurs ne pourront plus se promener librement dans certaines parties afin d'éviter ce genre de malentendus.

L'équipe du refuge est toujours à la recherche de bénévoles.

Des lave-autos et des conférences seront organisés prochainement afin de récolter des dons.

D’après le reportage de Sarah Pedneault

Plus d'articles