Le temps frais et pluvieux des dernières semaines dans la région ne fait pas que des malheureux : les mycologues, eux, sont au paradis!

Les champignons sauvages ont rarement été aussi nombreux et variés. Les conditions sont idéales pour leur développement.

Les sous-bois situés sur le territoire du Saguenay-Lac-Saint-Jean abritent environ 2 500 variétés différentes. Sur ce nombre, seulement une centaine sont comestibles et une vingtaine sont particulièrement recherchés pour leur goût.

Saison hâtive

La présidente du Club des mycologues du Saguenay, France Otis-Dallaire, affirme qu'il s'agit d'une saison exceptionnelle et plus hâtive qu'habituellement. Les champignons sont gros et colorés. Elle indique que plusieurs variétés plus tardives ont déjà fait leur apparition.

France Otis-Dallaire prévient toutefois qu'avec toute cette pluie, les champignons peuvent se dégrader deux fois plus rapidement qu'en temps normal.

Plus d'articles

Commentaires