Retour

La plus vieille maison de La Doré sera préservée

La première demeure construite à La Doré sera déménagée et rénovée. Pour ce faire, la Corporation du Moulin des pionniers lance une campagne de financement.

La maison sera déplacée à 400 mètres de son lieu d’origine. Quelque 95 000 $ sont nécessaires pour y arriver. Ce montant servira à préserver la demeure ancestrale dont l’histoire est au cœur du développement de la municipalité forestière.

« On veut en faire profiter un maximum de gens possible. Donc, on va y développer de l’hébergement. On veut retourner un peu dans les années 1900 avec le confort d’aujourd’hui, mais avec le cachet de l’époque », explique le directeur général de la Corporation du Moulin des pionniers, Carl Dubois.

Un volet interprétation est également prévu.

« On veut sensibiliser les visiteurs qui viennent nous voir, car c’est une maison historique qui a développé le territoire, qui a vu passer des familles qui étaient rattachées au moulin », souligne Carl Dubois.

Des souvenirs familiaux

Plusieurs familles ont vécu dans la première demeure à avoir été construite à La Doré. Elle a été bâtie dans les années 1890 par Alfred Angers, le deuxième propriétaire de la scierie autour de laquelle la municipalité s’est développée.

Jacqueline Girard y a élevé ses sept enfants. À 85 ans, elle vient à peine de s’en départir.

La Corporation du Moulin des pionniers a acheté la demeure pour 35 000 $.

D’après le reportage de Mélissa Paradis.

Plus d'articles

Vidéo du jour


Recettes de Noël - Ragoût de boulettes de dinde et épinards