La récolte de pommes de terre a été bonne dans la région cette année, comme le prévoyaient les agriculteurs. Cependant, elle ne sera pas aussi rentable que par le passé.

Depuis cinq ans, la valeur de la production régionale a chuté de presque 10 millions de dollars, et ce, même si la quantité de pommes de terre produites demeure sensiblement la même bon an, mal an. Les prévisions pour 2015 sont loin d'être réjouissantes pour la vingtaine de producteurs régionaux.

La diminution des prix s'explique principalement par une augmentation de l'offre sur le marché. Les provinces maritimes et les États-Unis inondent le marché québécois. Il y a aussi les grands marchés d'alimentation qui fixent le prix des pommes de terre très bas.

Il estime que certains agriculteurs perdent jusqu'à 30% de leurs revenus. Ils ont droit à des compensations, mais elles ne leur permettent pas de récupérer tout ce qu'ils ont perdu.

Pour le moment, Sylvain Simard, ne peut qu'espérer que la situation s'améliore, mais il ne croit pas que cela sera possible à court terme.

Plus d'articles

Commentaires