C'est une journée à la fois triste et spéciale pour la population d'Albanel au nord du Lac-Saint-Jean.

Le seul médecin de famille de la municipalité, Réal Dallaire, a effectué sa dernière journée de clinique après une carrière de 50 ans au sein de la communauté.

Le Dr Dallaire a rencontré ses derniers patients vendredi.

Pour la patiente Gilberte Leclerc, il s’agissait d’une journée riche en émotions et en souvenirs.

« C'est terrible la perte qu'on a. C'est terrible parce que des médecins comme ça, il n'y en a plus. Il n'y en aura jamais plus. »

À l'aube de ses 76 ans, la décision n'a pas été facile pour Réal Dallaire.

Il connaît intimement les quelque 2300 habitants de la municipalité et ceux-ci sont maintenant des patients orphelins.

Que ce soit la douleur d'un diagnostic de cancer ou la joie d'un accouchement, Réal Dallaire estime que ses années de pratique dans petite communauté représentent un trésor inestimable.

« Ils m'ont apporté de la gratitude. C'est un métier qui est très gratifiant, c'est ça qui arrive et on a développé des amitiés multiples pis nos patients c'est nos amis comme je le dis souvent. C'est pas comme les spécialistes où c'est plus des numéros. Nous autres, c'est nos amis », explique le médecin.

C'est l'âme sereine que le Dr Dallaire troque son stéthoscope pour sa canne à pêche. Il souhaite maintenant profiter du grand air.

D’après le reportage de Frédéric Tremblay

Plus d'articles