Retour

La poussière retombe pour l’entreprise Croisières du Fjord 

La chute de la passerelle du quai de Sainte-Rose-du-Nord, mercredi, oblige les Croisières du Fjord à réorganiser leurs services en attendant la fin de l'enquête sur l'accident.

Pour le reste de la saison, les deux bateaux mouches n'accosteront plus au quai de la petite municipalité, mais l'entreprise maintiendra ses escales à Rivière-Éternité et L'Anse-Saint-Jean. Les responsables se sont évidemment assurés que les passerelles à ces endroits étaient sécuritaires.

Le directeur général des Croisières du Fjord, Gaétan Bergeron, ignore quel sera l'effet à long terme de cet accident. Il s'attend à se faire poser plusieurs questions de la part des touristes et des voyagistes. Pour y répondre, il entend s'assurer que la fiabilité des équipements à quai.

L'équipage se remet de ses émotions

Les membres de l'équipage semblent bien se remettre de toutes ces péripéties, même s'ils se trouvaient en première ligne.

Le héros du jour est sans contredit Olivier Guillemin, le mécanicien du Fjord Saguenay 2, qui n'a pas hésité à sauter à l'eau pour venir en aide à une femme qui était tombée de la passerelle après la chute.

Un capitaine fier de son équipe

Le capitaine du Fjord Saguenay 2, Louis Bernier, s'est dit très heureux de la réaction de l'équipage en situation d'urgence. « Tout le monde est intervenu et tout le monde a été efficace », a-t-il mentionné.

Les marins doivent suivre chaque année une formation en secourisme. Ils doivent également se soumettre à des exercices de simulation de situations d'urgence.

D'après le reportage de Denis Lapierre

Plus d'articles

Commentaires