Retour

La recette gagnante des augustines : faire des vinaigrettes pour mieux vivre avec des problèmes de santé mentale

Les produits Épicéa s'apprêtent à percer le marché européen. Ces vinaigrettes et ces gelées ont une recette qui leur est bien propre. Les soeurs augustines de Dolbeau-Mistassini exploitent Épicéa afin de favoriser le rétablissement des personnes aux prises avec un problème de santé mentale.

Les soeurs agustines gèrent le Centre de rétablissement et d'intégration en santé mentale, Le Cristal, où sont fabriqués les produits Épicéa.

« C'est d'aider la personne à cheminer dans un processus de rétablissement et à se maintenir en bonne santé mentale. La personne peut avoir un diagnostic de maladie mentale, mais si elle est en bonne santé mentale malgré sa maladie, elle va être autonome, elle va fonctionner, elle va être bien. Elle va avoir une vie normale », explique soeur Karine Fortin, infirmière clinicienne en santé mentale.

Karine Fortin côtoie plusieurs résidents, dont Lynda Roy. Cette dernière apprend à composer avec un trouble de la personnalité limite.

Percer le marché européen

Cet outil de réinsertion est aussi une source de financement pour le centre. Généralement expédiés au Québec et en Ontario, les produits Épicéa pourraient être promis à un bel avenir en Europe grâce à un nouveau partenariat conclu avec un distributeur canadien.

« Les produits sont rendus. Kanata devrait commencer les premiers événements, les premiers shows et après ça, on espère conquérir l'Europe au complet avec ce move », explique Dominic Bouchard, conseiller stratégique en développement des affaires pour Épicéa.

Sous peu, un centre de toilettage pour animaux permettra à la fois de soutenir l'établissement et les personnes à la recherche d'un meilleur équilibre dans leur vie.

D’après le reportage de Mélissa Paradis

Plus d'articles

Commentaires

Vidéo du jour


Une caméra de sécurité montre quelque chose d'extraordinaire





Rabais de la semaine