Retour

La région interpelle Québec pour stopper la tordeuse des bourgeons de l’épinette

Pour contrôler la progression de la tordeuse des bourgeons de l'épinette, les cinq MRC de la région demandent l'aide du gouvernement du Québec.

Ils souhaitent épandre de l'insecticide et subventionner la récolte de bois touché par cet insecte ravageur.

« Nous, on a la gestion, mais c'est quand même des terres publiques. Il y a des peuplements qui sont récoltés qui n'ont pas leur pleine valeur économique non plus. Il y a des peuplements où il y a des arbres morts, donc c'est pour soutenir tout ça, toute cette opération forestière », explique Luc Simard, préfet de la MRC Maria-Chapdelaine.

Les arbres attaqués par l’insecte sont récoltés pour être vendus à des scieries de la région.

L'argent amassé leur permet de faire de l'aménagement forestier et, dans certains cas, d'investir dans des projets.

« Il y a des peuplements qui sont à maturité, mais on a des jeunes peuplements qui sont affectés par la tordeuse et ces peuplements-là, c'est pour les générations futures. C'est pour dans 15, 20, 25, 30 ans. Si on ne protège pas ces peuplements-là, on va avoir à un moment donné une rupture de stock », explique Marius Larouche, technicien forestier à la MRC Maria-Chapdelaine.

Les MRC espèrent ainsi limiter les dégâts.

D’après le reportage de Mélissa Paradis

Plus d'articles