Retour

La sœur d’Yves Martin l’avait déjà appuyé deux fois pour vaincre son problème de dépendance

Au 9e jour du procès d'Yves Martin, sa sœur Émilie, témoigne à la demande de la défense. Elle a confirmé que son frère est alcoolique.

Émilie Martin a précisé qu’elle a passé la journée avec des membres de sa famille chez son frère, le 1er août 2015, pour faire du ménage dans sa résidence à la suite d’une séparation.

Jusqu’à 15 heures ce jour-là, elle a dit que les gens n’ont consommé que des boissons non-alcoolisées.

Ce n’est que le lendemain matin, dans les médias, qu’elle a constaté que son frère avait eu un accident de la route après leur départ.

Yves Martin est accusé de conduite avec les facultés affaiblies et de conduite dangereuse causant la mort. Trois membres d’une jeune famille ont été tués dans la collision, dans le rang Saint-Paul dans le secteur de Laterrière à Saguenay.

En cour, Émilie Martin a expliqué qu’elle a déjà témoigné deux fois, par le passé, pour que son frère suive une thérapie pour vaincre ses problèmes de dépendance.

Le début de soirée avec un ami

Un ami de longue date d’Yves Martin a informé le tribunal qu’il était en compagnie de l’accusé dans les heures précédant l’accident.

François Gonthier soutient qu’Yves Martin a consommé environ cinq bières entre 15 h 45 et 19 h15 cette journée-là.

Selon lui, Yves Martin n’était pas en état d’ébriété quand ils se sont quittés.

Après un échange de messages texte dans l’heure suivante, François Gonthier a constaté le déploiement policier à quelques maisons de chez lui, dans le rang Saint-Paul.

Yves Martin dans le box des accusés

Des moyens de pression de la part des agents de police dans les palais de justice du Québec forcent Yves Martin à assister à son procès depuis le box des accusés, qui est semi-vitré.

Depuis le début des audiences, il était assis dans la salle, menottes aux mains et surveillé par des policiers.

Le juge François Huot estime que les pantalons de camouflage que les agents portent en guise de protestation ne sont pas convenables pour un tribunal. Il leur a donc demandé de sortir de la salle.

Plus d'articles