La Semaine québécoise de la sécurité nautique est le moment idéal de rappeler aux plaisanciers d'être prudents, surtout que le Saguenay-Lac-Saint-Jean compte plusieurs lacs et rivières, là où la majorité des incidents se produisent.

Uniquement dans la région, neuf noyades en lien avec des activités nautiques sont survenues entre 2011 et 2015.

Selon la Société de sauvetage du Québec, dans la majorité des cas, l'absence ou la mauvaise utilisation de la veste de flottaison était en cause. Dans la province, huit victimes de noyade sur dix sont des hommes.

Le directeur général de l'organisme, Raynald Hawkins, croit qu'il y a encore du travail à faire pour sensibiliser certains groupes de la population, surtout que plusieurs surestiment leur capacité à nager. M. Hawkins cite en exemple les jeunes adultes âgés entre 18 et 24 ans qui font souvent preuve de témérité, ainsi que les chasseurs et les pêcheurs aguerris qui croient que rien ne peut leur arriver.

Plus d'articles

Commentaires