Retour

La Soupe populaire refuse l’aide de membres de La Meute

Deux des trois personnes identifiées à La Meute, qui se sont présentées vendredi avant-midi pour faire du bénévolat à la Soupe populaire de Chicoutimi, ont été refusées par la direction de l'établissement.

Ces gens répondaient à un appel lancé récemment sur la page Facebook du groupe identitaire, qui souhaitait voir ses membres s'impliquer auprès de l'organisme communautaire. Cet appel avait causé un malaise.

Le directeur de la Soupe populaire, Bertin Riverin, a finalement accepté le coup de main d'une seule des trois personnes.

« C’est surtout qu’on n'avait plus de place et qu’elles n’étaient pas inscrites. C’est un choix personnel et ces personnes-là venaient parce qu’elles avaient eu une invitation de La Meute. »

La soupe populaire ne veut pas bloquer les gens de La Meute qui désirent s’impliquer en donnant de leur temps. Toutefois, l’organisme souhaite que les bénévoles s’inscrivent et qu’ils ne soient associés à aucun groupe.

Le porte-parole de la Meute, Sylvain Brouillette, affirme que ses membres ont de bonnes intentions. Il assure que l’objectif de l’appel lancé n’est pas de faire de la publicité pour son groupe.

Plus d'articles