Retour

La SQ balise l’utilisation de ses voitures semi-banalisées

La Sûreté du Québec limitera désormais de façon permanente l'utilisation de véhicules banalisés et semi-banalisés lors d'appels d'urgence.

Ainsi, ces véhicules ne seront plus autorisés à répondre à ce genre d'appels que dans des conditions précises, soit s'il s'agit du seul véhicule disponible où s'il est le plus près d'un événement qui met la vie de quelqu'un en péril.

Ces mesures restrictives sont contenues dans le rapport produit par un comité de travail mis sur pied à la suite de l'accident survenu à Dolbeau-Mistassini, en juillet 2015, au cours duquel trois personnes avaient perdu la vie à la suite d'une collision avec un véhicule semi-banalisé de la SQ répondant à un appel d'urgence.

À la Sûreté du Québec, on ajoute qu'une formation concernant les restrictions liées à l'utilisation de ces véhicules sera donnée aux recrues du service de police.

Par ailleurs, le Service de police de la Ville de Québec a remis son rapport d'enquête concernant l'accident de juillet dernier à Dolbeau-Mistassini à la Direction des poursuites criminelles et pénales, qui doit déterminer si des accusations seront portées dans ce dossier.

Plus d'articles

Commentaires

Vidéo du jour


Une caméra de sécurité montre quelque chose d'extraordinaire





Rabais de la semaine