Retour

La SQ marque la disparition d’Hélène Martineau, il y a un an

Le poste de commandement de la Sûreté du Québec est réapparu dans le quartier d'Arvida, jeudi matin. Il y a un an jour pour jour, Hélène Martineau était portée disparue dans l'arrondissement de Jonquière.

Elle a été vue pour la dernière fois à 21 heures, le 12 avril 2017.

Depuis, de vastes recherches ont eu lieu tant de la part du public que des divers corps policiers.

Des patrouilleurs ont arpenté les sentiers du manoir, fouillé une résidence, des voitures et des remorqués et fait appel à des plongeurs et à des chiens pisteurs.

« Il s’agit toujours une enquête pour disparition, a mentionné le porte-parole de la Sûreté du Québec, Hugues Beaulieu. Michel Larouche demeure un témoin important puisque c’est son conjoint et aucune hypothèse n’est écartée. »

Réaction des voisins

Le retour du poste de commandement de la Sûreté du Québec est arrivé comme une bonne nouvelle pour les résidents du quartier du manoir.

Plusieurs voient là un signe que les policiers n’ont pas baissé les bras.

« J’y pense souvent. On aimerait tous que l’affaire soit résolue », a confié une voisine. « On a hâte que le mystère soit résolu, on pense à la famille », « j’espère qu’ils vont la trouver, un an c’est long », ont ajouté d’autres passants.

Le poste de commandement sera installé jusqu’à 17 heures jeudi.

Plus d'articles