La Société de transport du Saguenay n'est pas satisfaite de sa récente acquisition de huit autobus hybrides.

Ces autobus, d'une valeur de 750 000 $ chacun, ne rencontrent pas les cibles en matière d'économie d'énergie et présentent de multiples problèmes mécaniques.

La STS a donc annulé la commande de quatre autres autobus hybrides et demande maintenant au ministère des Transports de pouvoir acquérir des autobus au gaz naturel, des véhicules plus fiables pour des régions nordiques comme le Saguenay-Lac St-Jean.

Cependant, pour alimenter ces autobus en carburant, il faut construire une station d'alimentation en gaz naturel. Or, il n'en existe pas dans la région et la facture est de quelques millions de dollars. C'est pourquoi la ville de Saguenay et la STS souhaitent pouvoir rendre accessible cette station à tous les véhicules lourds de la région ce qui permettrait de rendre le projet rentable.

Plus d'articles

Commentaires

Vidéo du jour


Une tempête effrayante en Hongrie





Rabais de la semaine