Retour

Lac-Saint-Jean : Denis Lebel dans l’opposition

Réélu pour un quatrième mandat avec le Parti conservateur du Canada, Denis Lebel se retrouve dans l'opposition après s'être livré à une chaude lutte avec la candidate du Nouveau Parti démocratique, Gisèle Dallaire.

La majorité de plus de 9800 voix obtenue par le lieutenant de Stephen Harper au Québec à l'élection de 2011 a fondu pour se situer à près de 2400 voix après le dépouillement de 260 des 262 bureaux de scrutin.

Tout au long de la campagne électorale, Denis Lebel a été talonné de près par les centrales syndicales qui voulaient défaire le gouvernement Harper. Les agriculteurs opposés à l'entente du Partenariat transpacifique lui ont aussi rendu visite à plusieurs reprises.

Le lieutenant de Stephen Harper au Québec reconnaît qu'il devra maintenant apprendre à travailler dans l'opposition, lui qui a toujours été au gouvernement.

Denis Lebel attribue aussi la défaite du Parti conservateur à la volonté de changement manifestée par les électeurs. 

Satisfaction au NPD

De son côté, la candidate néo-démocrate, Gisèle Dallaire, s'est dite très satisfaite du travail accompli dans la circonscription au cours de la campagne.


Troisième dans la circonscription de Lac-Saint-Jean, le candidat du Bloc québécois, Sabin Gaudreault, a terminé la course presque à égalité avec le candidat du Parti libéral, Sabin Simard.

M. Gaudreault croit que le vote stratégique menée par les syndicats pour défaire Denis Lebel a nui au vote souverainiste. « Disons que j'étais réaliste du fait que nous avions de l'opposition parce que le vœu ferme qui avait été émis, entre autres, par une centrale syndicale, c'était de sortir le gouvernement de M. Harper. Je pense que les gens, il y en a beaucoup de nos souverainistes qui normalement nous soutiennent et qui se sont passé le mot d'ordre qu'on va voter pour sortir M. Harper », souligne-t-il.

La circonscription de Lac-Saint-Jean est la plus populeuse de la région avec 85 336 électeurs. La ville d'Alma s'y retrouvait pour la première fois depuis le redécoupage de la carte électorale.

Le taux de participation est de 64,46 % des électeurs dans Lac-Saint-Jean.

Plus d'articles

Commentaires