Retour

Le budget Leitao donne suite au Sommet sur le transport aérien régional

Les voyageurs réguliers du Saguenay-Lac-Saint-Jean font partie de ceux qui trouvent leur compte dans le budget provincial, déposé aujourd'hui à Québec. Les Villes reçoivent leur part des revenus du cannabis et les propriétaires de forêts privées voient leurs vœux exaucés. Les grands projets comme un centre multisport ou un nouvel aréna à Saguenay doivent par contre attendre.

Un texte de Catherine Paradis

Comme le gouvernement s’y est engagé au terme du Sommet sur le transport aérien régional, 100 millions de dollars permettront de rénover les infrastructures aéroportuaires.

Au total, 50 millions de dollars supplémentaires seront investis pour réduire les tarifs aériens.

Les voyageurs réguliers du Saguenay-Lac-Saint-Jean et de l’Abitibi-Témiscamingue pourront maintenant se faire rembourser 30% du coût des billets d’avion, dans le cadre du Programme de réduction des tarifs aériens.

Le remboursement annuel maximal aux passagers passe de 1200 $ à 3000 $.

Parallèlement, Québec prévoit 22,5 millions de dollars sur cinq ans pour soutenir la mise en place d’un programme d’aide pour les dessertes aériennes régionales. Le gouvernement espère ainsi attirer de nouveaux transporteurs en région et favoriser la concurrence.

Revenus du cannabis

Le maire d’Alma, Marc Asselin, fait partie des maires qui ont multiplié les appels au partage des revenus de la taxe sur le cannabis.

Les Villes sont finalement fixées : elles recevront un total de 62 millions de dollars au cours des deux prochaines années.

Les deux tiers de cet argent serviront à réduire les risques pour la santé, à lutter contre la contrebande ou encore à former des policiers.

Les Villes recevront en plus 10 millions de dollars par année du Fonds des revenus provenant de la vente du cannabis.

« Nous sommes au début du processus, des crédits additionnels viendront par la suite. À ce stade-ci, je ne serais pas prudent à engager un pourcentage fixe aux municipalités », a expliqué le ministre des Finances.

L’Union des municipalités du Québec (UMQ) est tout de même satisfaite de l’aide financière accordée. Par contre, son président veut absolument que les membres jouissent d’une liberté totale sur la façon d’utiliser cet argent.

« Ce qui est une bonne nouvelle, c’est que les municipalités connaissent les montants fixes. Mais, le transfert devra être fait sans condition », a mentionné le président de l’UMQ et maire de Drummondville, Alexandre Cusson.

Investissements attendus au Saguenay-Lac-Saint-Jean

Le budget de Carlos Leitao confirme des projets déjà été annoncés par le gouvernement provincial, comme l’agrandissement du bloc opératoire de l’hôpital de Chicoutimi.

Mis à part les projets en cours, quelques dossiers reviennent dans le document budgétaire. Les prolongements de l’autoroute 70 de Grande-Anse jusqu’à La Baie et vers Saint-Bruno sont toujours dans les cartons, mais sans engagement financier précis.

L’étude de la construction d’un pont entre Tadoussac et Baie-Sainte-Catherine fait son apparition dans le budget 2018-2019.

Industrie forestière

Au total, 127 millions de dollars iront à la protection et au développement de l’industrie forestière au Québec.

Le gouvernement répond à l’appel des propriétaires de forêts privées qui se sont sentis laissés pour compte dans le dernier budget fédéral. Ils reçoivent un financement supplémentaire immédiat de 40 millions de dollars pour lutter contre la tordeuse des bourgeons de l’épinette.

Le budget prévoit jusqu’à 50 millions de dollars pour améliorer l’accès au financement des entreprises québécoises du secteur des technologies propres en rendant du capital disponible pour financer leur croissance et accélérer la commercialisation de leurs produits et services.

Considérant la demande, une somme additionnelle de 45 millions de dollars sera investie dans le Programme de biomasse forestière résiduelle.

Plus d'articles