Retour

Le Café-Jeunesse de Chicoutimi rêve toujours de logements communautaires

Le Café-Jeunesse de Chicoutimi cherche une solution pour mener à terme son projet de logements communautaires destinés aux jeunes. L'organisme espère toujours convaincre la Ville de Saguenay de la pertinence de cette construction.

Le projet d’immeuble de quatre à six logements, dédié à la réinsertion sociale, était pratiquement ficelé, mais le refus du comité exécutif de la ville a pris les responsables de l’organisme par surprise, surtout qu’il leur faudra revoir le financement.La première version de ce projet de logements communautaires a été élaborée il y a dix ans par le Café-Jeunesse, un organisme qui vient en aide aux jeunes de 18 à 30 ans. Depuis, le projet a été considérablement réduit. Il est passé d'un immeuble de 18 logements à un autre de quatre à six logements. Son coût est passé de 1,5 million de dollars à 950 000 $.De plus, l'automne dernier, l'organisme a obtenu la confirmation qu’une aide de 135 000 $ lui serait versée par le gouvernement fédéral dans le cadre de la Stratégie de lutte à l'itinérance. Cette aide financière était toutefois conditionnelle à la participation de la Ville.

Une offre d'achat conditionnelle avait également été faite sur un terrain au centre-ville.« À partir de ce moment, on voyait vraiment la réalisation de ce projet, explique l’intervenante au Café-Jeunesse, Karole-Anne Foster. On n’avait jamais été aussi proche en fait. »

Un refus inexpliqué

Le rejet sans explication du comité exécutif a surpris, d’autant plus que l’organisme avait été accompagné par des élus et des fonctionnaires.

C’est vraiment de l’incompréhension qu’on a vécue quand on a reçu la nouvelle.

Marie-Michèle Rancourt, coordonnatrice de l'organisme

Une rencontre a été demandée avec le maire de Saguenay. Celui-ci a promis d'y donner suite. Cependant, si les élus changent d'idée, ils devront compenser la subvention fédérale de 135 000 $ qui est désormais échue.

D'après le reportage de Denis Lapierre.

Plus d'articles

Commentaires