Le caucus du Nouveau parti démocratique (NPD) débarque à Saguenay ce mardi pour une retraite fermée de quelques jours. Les députés du parti décideront des enjeux à discuter lors de la prochaine session parlementaire qui débute le 29 janvier à Ottawa.

Un texte de Mélissa Savoie-Soulières

La députée de Jonquière, Karine Trudel, tenait à faire venir ses collègues néo-démocrates au Saguenay-Lac-Saint-Jean afin de leur faire comprendre les enjeux régionaux.

« C’est vraiment pour que les députés ainsi que mon chef Jagmeet Singh s’imprègnent de la région et de nos enjeux. Si on parle des négociations présentement de l’ALENA, de nos agriculteurs, on sait que la gestion de l’offre est encore dans l’actualité, on a eu les brise-glace qui est un enjeu important et primordial qui n’est toujours pas réglé, ne serait-ce que ces quelques enjeux-là. Je pourrais en nommer, la liste est longue », explique la députée de Jonquière.

Elle souhaite que ses collègues puissent faire des comparaisons entre ce qui se passe ici et ailleurs au pays.

Il n’y a pas non plus de hasard si le caucus se rassemble à Saguenay, reconnaît Karine Trudel. Des élections partielles devraient se tenir prochainement dans Chicoutimi-Le Fjord, la circonscription voisine de celle que représente la députée Karine Trudel. Un scrutin doit avoir lieu sous peu en raison de la démission du libéral Denis Lemieux.

Plusieurs activités pour le chef du NPD

C’est la deuxième visite de Jagmeet Singh dans la région. Mercredi soir, le chef du NPD a prévu rencontrer des citoyens.

Pour bien s’imprégner de la région, le néo-démocrate fera une sortie en motoneige au cours des prochains jours. La députée de Jonquière affirme que c'est lui-même qui tenait à vivre cette expérience afin de bien voir les paysages du Saguenay-Lac-Saint-Jean.

« Lorsque mon chef est venu en septembre dernier, il regardait les paysages entre autres les champs avant que j’aille le reconduire à l’aéroport de Bagotville et il me mentionnait que ce serait agréable de pouvoir revenir l’hiver. Bien entendu, son vœu est exaucé! », raconte Karine Trudel.

Avec Cendrix Bouchard

Plus d'articles