Retour

Le chef du PCS va annuler l’achat des compteurs d’eau s’il est élu maire de Saguenay

Le candidat à la mairie de Saguenay, Dominic Gagnon n'a pas l'intention d'installer des compteurs d'eau comme le prévoit une décision de l'administration du maire sortant, Jean Tremblay.

Le chef du Parti des citoyens de Saguenay estime que le règlement d'emprunt de 3,6 millions $ adopté en août dernier constitue une taxe déguisée pour les citoyens.

Dominic Gagnon entend mettre ce projet au rancart s'il est élu le 5 novembre, même si les compteurs d'eau doivent être installés dès cet automne dans 300 maisons et commerces de la ville.

« On a clairement annoncé qu’on allait tout faire pour ne pas augmenter les taxes », a déclaré le chef du PCS.

Pour sa part, la candidate à l’échevinage du PCS à Chicoutimi-Nord, Hélène Tremblay a indiqué que le niveau de fuite dans le réseau d’aqueduc de la ville est de 30 %.

« Nous ce qu’on préconise, au lieu d’adopter des règlements de 3,1 millions $ pour installer 300 compteurs, on va être proactif et on va entamer la réfection du 10% de réparation qu’on a besoin de faire », a ajouté Hélène Tremblay.

Dominic Gagnon a reproché à la chef de l'Équipe du renouveau démocratique, Josée Néron, d'avoir voté pour le projet des compteurs d'eau, en omettant de dire que plusieurs conseillers municipaux qui portent les couleurs du PCS ont eux aussi voté en faveur de ce projet.

Un autre candidat à la mairie de Saguenay, Jean-Pierre Blackburn se dit également contre le projet des compteurs d'eau à Saguenay.

Plus d'articles

Commentaires