Retour

Le congédiement d'un professeur de l'UQAC fait des vagues

L'Université du Québec à Chicoutimi (UQAC) confirme avoir congédié Bruno Bouchard, un professeur du département d'informatique et de mathématique. La porte-parole de l'établissement refuse toutefois de donner les raisons qui ont entraîné cette décision.

Bruno Bouchard est membre du conseil d'administration de l'université et il est également directeur du Laboratoire d'intelligence ambiante pour la reconnaissance d'activités (LIARA) et de la Chaire de recherche sur l'intelligence ambiante et les technologies d'assistance cognitive (CRIAAC).

Selon les informations obtenues par Radio-Canada, son congédiement ferait suite à l'attribution, en 2010, d'un contrat lié au laboratoire informatique attribué à une firme appartenant à son frère. L'affaire avait fait l'objet d'une enquête interne qui aurait conclu à une erreur mineure.



Mais la direction de l'UQAC aurait demandé une deuxième enquête d'une firme extérieure. Le conseil d'administration a décidé lundi de congédier son professeur à la suite du dépôt du rapport de la firme.

Congédiement contesté

Le vice-président du syndicat des professeurs de l'UQAC, Daniel Gagnon, affirme que la sanction est injustifiée et qu'elle sera contestée.

Le congédiement de Bruno Bouchard a aussi suscité de fortes réactions chez ses collègues, certains ayant même soulevé la possibilité d'un boycottage de la cérémonie de collation des grades, samedi. La proposition n'obtient cependant pas l'appui du syndicat.

Plus d'articles

Commentaires