Retour

Le congrès national de la CAQ motive les candidats régionaux

Le congrès national de la Coalition Avenir Québec (CAQ) s'est tenu toute la fin de semaine à Lévis. Les discussions ont motivé les troupes qui se disent prêtes à faire campagne. Les deux candidats déjà nommés dans la région, François Tremblay dans Dubuc et Éric Girard dans Lac-Saint-Jean, sont impatients d'aller sur le terrain.

Un texte de Mélissa Savoie-Soulières

Les deux hommes se disent très inspirés par les propositions de leur formation politique. Ils se pencheront au cours des prochaines semaines sur les engagements qu'ils prendront pour leur circonscription.

Les caquistes de la région sont fort confiants pour les prochaines élections provinciales. Déjà, le recrutement de bénévoles va bon train, disent-ils.

L’agriculteur et ex-maire de Saint-Nazaire, Éric Girard, et l’ex-président de l’arrondissement de La Baie, François Tremblay, ont commencé à rencontrer les citoyens et sont prêts à poursuivre le travail.

En entrevue, François Tremblay répète lui aussi que la CAQ représente le changement. Il rejette du revers de la main les attaques du Parti québécois affirmant que les propositions du parti ne seraient qu’un « mirage ».

« Je vous dirais, franchement, pour avoir lu le Plan Saint-Laurent et avoir fait en sorte de voir les liens concrets que je pouvais sortir du Plan Saint-Laurent à appliquer dans Dubuc et au niveau des répercussions régionales… C’est tout le contraire », rétorque le candidat caquiste.

« On a vraiment une plateforme qui est innovatrice bien qu’on vienne affirmer des phrases courtes comme ça qui n’ont pas vraiment de profondeur. Nous, on va travailler sur le concept de changement. Ça va être beaucoup plus constructif », conclut François Tremblay.

Plus d'articles

Vidéo du jour


Regardez la réaction de cette fille!





Rabais de la semaine