Retour

Le Conseil de l’industrie forestière réclame un assouplissement des règles

Le président-directeur général du Conseil de l'industrie forestière du Québec (CIFQ), André Tremblay, réclame un coup de barre majeur de la part du gouvernement du Québec pour redresser la rentabilité des usines de sciage. 

Il a présenté une conférence devant 70 hommes et femmes d'affaires mercredi midi, dans l'arrondissement de Jonquière.

M. Tremblay explique que les coûts du bois ont grimpé en flèche depuis la mise en place du nouveau régime forestier en 2013. Les industriels défraient 65 dollars pour chaque mètre cube de bois livré à l'usine de sciage. Il s'agit d'une hausse de 26 % en deux ans.

André Tremblay prétend que la principale raison de cette augmentation est la hausse des sommes versées au gouvernement. Il ajoute que les redevances coûtent deux fois plus cher au Québec qu'en Ontario.

Réduction des frais

Selon la CIFQ, la seule façon de renouer avec la rentabilité est de réduire ces frais de dix dollars le mètre cube. Le président de l'organisme demande à Québec de revoir les règles pour que les droits de coupe soient modulés selon la qualité du bois coupé.

Plus d'articles

Commentaires

Vidéo du jour


Cet amateur de hockey gagne 1000$ s'il réussit à marquer





Rabais de la semaine