Retour

Le conseiller Pascal Pilote comparaît au palais de justice d’Alma

Le conseiller municipal Pascal Pilote a mandaté l'avocat Dominique Bouchard pour plaider non coupable en son nom aux accusations d'avoir proféré des menaces de mort et de voies de fait avec lésions corporelles portées contre lui.

Les accusations surviennent à la suite d'une violente altercation qui aurait eu lieu avec l'homme d'affaires Steeve Boucher devant un bar du centre-ville d'Alma, en juin dernier.

Pascal Pilote ne s'est pas présenté devant le juge, mais Me Bouchard a tenu à rappeler que son client a droit à la présomption d'innocence.

L'homme d'affaires a commenté la situation par écrit. Il maintient qu'il n'a rien à se reprocher et qu'il a l'intention de rester en poste comme conseiller municipal.

Il déplore aussi que l'affaire enflamme les réseaux sociaux. D'ailleurs, dans un message public, il a reproché aux citoyens de le condamner d'avance.

« Lorsqu'on accuse quelqu'un, c'est que les policiers ont soumis un rapport et que le procureur pense qu'il pourrait y avoir des accusations de portées, ajoute Dominique Bouchard. L'histoire judiciaire a démontré que des accusations qui, au départ, étaient extrêmement graves et pour lesquelles des gens étaient acquittés. »

Pascal Pilote reviendra en cour le 4 octobre.

D'après les informations de Catherine Paradis

Plus d'articles

Commentaires

Vidéo du jour


Un homme sauve un faucon d'une attaque de serpent





Rabais de la semaine