Retour

Le lac Saint-Jean contaminé à la suite d'un déversement à Métabetchouan-Lac-à-la-Croix

Un déversement provenant d'une ferme dans le ruisseau Larouche force la fermeture d'une plage et l'interdiction de la baignade dans le secteur du chemin 14, à Métabetchouan-Lac-à-la-Croix.

Un agriculteur de l'endroit, Patrice Garneau, dit avoir fait une erreur en voulant vider l'eau stagnante d'une fosse dans son champ en pente. Il explique que le ruisseau se trouvait plus près qu'il ne le croyait et maintient que son geste n'était pas intentionnel. Patrice Garneau et sa conjointe sont désolés de la situation.

En entrevue à l'émission Café, boulot, Dodo, le maire de Métabetchouan-Lac-à-la-Croix, Lawrence Potvin, s'est rendu sur les lieux du déversement dès qu'il lui a été signalé par des citoyens. « Il y avait des odeurs nauséabondes », dit-il.

Voici des images captées lundi par des citoyens :

Des inspecteurs du ministère de l'Environnement se sont également déplacés pour réaliser des analyses. Le Ministère a décidé de fermer la plage près du chemin 14 et d'interdire la consommation d'eau. D'autres secteurs pourraient être touchés par les interdictions.

La qualité de l'eau de la plage publique du Rigolet, située à quatre kilomètres du déversement, n'a pas été affectée.

Une jeune fille a été hospitalisée pour une gastro-entérite après s'être baignée dans le lac Saint-Jean.

Le ministère de l'Environnement poursuit son enquête sur le déversement.

Plus d'articles

Commentaires

Vidéo du jour


Une caméra de sécurité montre quelque chose d'extraordinaire





Rabais de la semaine