Le lac Saint-Jean est officiellement libéré de ses glaces, selon les observations de l'aviateur Éric Tanguay, juge officiel en la matière.

Éric Tanguay, qui a survolé l’étendue d’eau lundi matin, a confirmé que 70 % du lac est en eau libre. Il s’agit de la norme pour annoncer le départ des glaces.

Selon lui, ce sont les vents violents des derniers jours qui ont brisé les glaces.

« Les vents étaient vraiment forts et ont changé de sens souvent. C’est ce qui a fait que la glace s’est fracturée beaucoup. Plus elle est petite, moins elle a de force, donc elle s’est toute empilée dans un coin », précise l'aviateur.

Il s’agit d'un léger retard par rapport à l'an passé. En 2017, le lac était considéré comme « calé » le 9 mai et, en 2016, c’était le 15 mai.

Au cours des 100 dernières années, le départ des glaces est généralement survenu entre le 8 et le 10 mai.

Plus d'articles