Mère Nature a étalé un vaste tapis blanc au Lac-Saint-Jean. Des grêlons de deux à trois centimètres sont tombés à Saint-Gédéon, Saint-Bruno et Hébertville, peu après 13 h 30. La grêle a frappé jusqu'au lac Kénogami.

Des véhicules et des roulottes ont été endommagés par la grêle, qui a recouvert plusieurs plages.

« Ça s’est mis à s’accumuler. On voyait les nuages au loin et on était sur la plage et on a décidé de se mettre à l’abri », raconte Marie-Ève Tremblay, une citoyenne qui passe la semaine dans un camping à Saint-Gédéon.

La météo a causé une panne téléphonique à Saint-Gédéon et on rapporte quelques pannes d’électricité. Un arbre tombé sur le chemin de la Pointe-du-Lac tout près du camping Saint-Jude aurait endommagé des fils.

Environnement Canada pense que cet épisode de grêle est terminé, mais n’écarte pas la possibilité qu’il y en ait d’autres plus tard cet après-midi.

Champs dévastés

Des agriculteurs de la ceinture d'Hébertville à Saint-Gédéon rapportent également que leurs champs ont été endommagés. Les cultures de céréales, la production maraîchère et le fourrage sont notamment affectés.

Par exemple, les toiles des Serres Dame-Nature ont été percées et l'entreprise Légunord vient de décider de renvoyer les travailleurs étrangers chez eux, tellement les récoltes sont anéanties.

Vents violents à Mashteuiatsh

Des résidents du camping de la plage Robertson ont vu des arbres déracinés. Plusieurs installations ont été brisées et des portiques arrachés.

Environnement Canada évaluera si le tourbillion aperçu par des citoyens était une trombe marine.

Plus d'articles

Commentaires

Vidéo du jour


Une caméra de sécurité montre quelque chose d'extraordinaire





Rabais de la semaine