Retour

Le Lac-Saint-Jean innove en matière de récupération

Apporter son vieux frigo à l'écocentre a maintenant une portée écologique encore plus grande au Lac-Saint-Jean. La Régie des matières résiduelles (RMR) et le Groupe Coderr ont amélioré leur méthode de collecte des huiles et des gaz nocifs pour l'environnement.

Un nouvel équipement loué par le Groupe Coderr permet maintenant d’améliorer la récupération les gaz toxiques contenus dans les réfrigérateurs au Lac-Saint-Jean.

Grâce à la nouvelle technologie de PureSphera, une entreprise québécoise, le taux de récupération passe de 70 % à presque 98 %.

« Notre équipe est allée se faire former avec PureSphera dans ses installations pour savoir comment travailler avec et être capable de le manipuler », affirme Josée Gauthier, directrice générale du Groupe Coderr.

Chaque année, environ 4000 réfrigérateurs usagés sont envoyés dans les sept écocentres du Lac-Saint-Jean.

Cette nouvelle machine permet de recueillir de façon beaucoup plus efficace le gaz R-12, interdit depuis 1995 parce qu'il détruit la couche d'ozone. La technologie permet aussi de retirer le R-134, un gaz de remplacement qui cause le réchauffement climatique.

Coderr retire ensuite les compresseurs qui contiennent des huiles usées et des gaz nocifs.

« On va se faire des tas de compresseurs où est-ce qu'on va pouvoir finaliser la décontamination de l'huile qu'il pourrait y avoir dedans », explique Joël Tremblay, superviseur de production Groupe Coderr.Les carcasses de réfrigérateurs qui sont isolées avec de la mousse de polyuréthane sont quant à elles expédiées chez PureSphera à Bécancour pour en retirer les gaz accumulés depuis des années.

Éco-dons

Cette année, la RMR a réservé un endroit où les citoyens pourront récupérer certains objets jetés par ceux qui n’en veulent plus.

« On ne veut pas faire compétition aux organismes avec lesquels on a déjà des ententes pour les matières réutilisables, c'est vraiment plus pour les bricoleurs », ajoute Stéphanie Fortin, porte-parole de la Régie des matières résiduelles du Lac-Saint-Jean.

Même si la RMR du Lac-Saint-Jean se réjouit de cette innovation, il y a encore du travail à faire pour recycler tous les matériaux qui sont expédiés dans les écocentres.

C’est le cas des matelas entre autres, puisqu’on en retrouve près de 5000 dans les écocentres du Lac-Saint-Jean. Même si le bois et le métal des matelas sont recyclés, les mousses en polyuréthane et les tissus sont encore expédiés dans les sites d'enfouissements.

D'après le reportage de Gilles Munger

Plus d'articles

Vidéo du jour


Les 10 meilleures destinations vacances lorsqu'on est végane





Rabais de la semaine