Retour

Le maire de Chambord veut une nouvelle vocation pour l'usine de Louisiana-Pacific

Le maire de Chambord a visité l'ancienne usine Panneaux Chambord de Louisiana-Pacific cette semaine en compagnie des dirigeants. Gérard Savard veut servir d'intermédiaire entre la compagnie, qui possède les installations, et les promoteurs intéressés à y implanter une usine de transformation de biocarbone actif.

Le maire ne croit plus aux chances de réouverture de l'usine qui est fermée depuis 2008.

Selon lui, le marché est difficile et le projet de biocarbone en est un d'avenir. Gérard Savard affirme avoir déposé une offre d'achat de cinq millions de dollars américains à la compagnie.

« Nous, ce qu'on veut, c'est que les deux compagnies se parlent et que LP cède ses biens de façon à ce qu'on exploite ce qui n'est pas exploité depuis 2008, soit le tremble, le feuillu dans notre région, mais d'une façon différente. »

Cependant, du côté de Louisiana-Pacific, la réponse est sans équivoque.

« L'usine fait partie des acquis stratégiques de la compagnie et elle n'est pas à vendre. Alors, il y a toujours de l'investissement qui se fait régulièrement pour s'assurer que les équipements sont opérationnels et fonctionnels, alors lorsque le marché reviendra, on aura une usine qui va être prête », mentionne Jean-François Mongeau de Louisiana-Pacific.

Plus d'articles

Commentaires

Vidéo du jour


Une caméra de sécurité montre quelque chose d'extraordinaire





Rabais de la semaine