Retour

Le maire de La Doré crie à l'intimidation de la part de Greenpeace

Le maire de La Doré s'offusque d'une demande d'accès à l'information formulée par l'organisme Greenpeace réclamant toutes les communications entre la municipalité et l'entreprise Produits forestiers Résolu (PFR) de mars 2013 à novembre 2016.

Jacques Asselin a reçu une requête formelle en ce sens de la part des avocats du groupe environnementaliste.

Il estime que cette démarche va trop loin et entend consulter ses propres avocats avant d'obtempérer d'emblée à cette demande d'information.

M. Asselin voit là une façon pour Greenpeace de vouloir utiliser les municipalités dans son conflit qui perdure avec PFR.

D'autres maires du Lac-Saint-Jean auraient d'ailleurs aussi reçu la même demande d'information.

« À moi seul, j'ai probablement de 50 à 60 pages uniquement de courriels. Je vais les libérer si je suis obligé, mais je ne sais pas quand », fulmine le maire de La Doré.

On lui demande également le répertoire de messages téléphoniques qu'il aurait laissés au président de PFR, Richard Garneau.

Réponse de Greenpeace

Personne chez Greenpeace n'est actuellement disponible pour répondre aux questions sur le sujet.

Par écrit cependant, le groupe environnemental explique que des centaines de demandes d'accès à l'information sont formulées chaque année. Greenpeace ne précise pas l'objectif spécifique des demandes formulées aux élus du Lac-Saint-Jean.

Plus d'articles

Vidéo du jour


Qu'est-ce qui se passe quand tu fais une détox de cellulaire?