Retour

Le ministre de la Culture recommande que le secteur d'Arvida soit reconnu comme site patrimonial québécois

Le ministre Fortin avait visité le quartier industriel historique en août dernier et avait été charmé par le souci des détails et la préservation du site. Son séjour l’a convaincu d'enclencher le processus qui va élever le quartier au plus haut niveau de reconnaissance.

« À partir du moment où j’ai déposé la recommandation au conseil des ministres, qu’on ait un processus clé en main qui est complété ce qui inclus le plan de conservation qui vient avec une désignation comme site patrimonial. On parle d’un processus qui prend à peu près deux ans », a indiqué le ministre Fortin qui était de retour à Saguenay, mardi.

La déclaration d'un site patrimonial en vertu de la Loi sur le patrimoine culturel constitue une mesure de protection exceptionnelle à laquelle peut recourir le gouvernement du Québec, peut-on lire dans le communiqué du ministère. Cette déclaration se fait au moyen d'un décret du gouvernement sur la recommandation du ministre de la Culture et des Communications.

Après le sceau d’Ottawa, la reconnaissance par le Québec est le dernier morceau du casse-tête pour espérer ensuite être de la liste indicative de Parcs Canada qui pourrait mener Arvida à être reconnue comme site patrimonial par l’UNESCO.

Plus d'articles