Retour

Le ministre responsable des Affaires autochtones prêt à rencontrer les Innus d'ici mercredi

Selon le ministre responsable des Affaires autochtones du Québec, Geoffrey Kelly, le dossier des revendications des Innus de Uashat-Maliotenam sur la rivière Moisie est complexe. Geoffrey Kelley considère qu'il est prématuré de tirer des conclusions sur un éventuel rachat des pourvoiries pour remettre la gestion de la rivière aux Innus.

« On est très conscients, il y a certains principes qui découlent des tribunaux qui ont indiqué que les activités traditionnelles ont toujours une certaine priorité, note Geoffrey Kelley. Il y a également, au pied d’égalité, toutes les questions de la conservation. C’est très important qu’il y ait encore du saumon dans la rivière Moisie pour les années à venir et troisièmement, mais en moins important, de créer une place pour la pêche commerciale. »

Jonathan St-Onge, le vice-chef du conseil de bande de Uashat-Maliotenam, a indiqué en entrevue à l’émission Boréal 138 lundi que sans réponse de Québec, les Innus pourraient retourner plus nombreux dans le territoire des pourvoiries mercredi. Samedi, 25 canots remplis d'Innus se sont rendus dans le secteur des pourvoiries.

Le ministre Kelley s’est montré disposé à rencontrer à nouveau les représentants de la communauté autochtone de Uashat-Maliotenam d’ici mercredi.

Plus d'articles

Commentaires

Vidéo du jour


Une caméra de sécurité montre quelque chose d'extraordinaire





Rabais de la semaine