Retour

Le Mont-Édouard, une station bientôt ouverte toute l’année

Le Mont-Édouard de L'Anse-Saint-Jean poursuit sa conquête des sportifs. La direction de l'établissement compte avoir une offre sur quatre saisons dès cet automne avec des pistes de vélo de montagne de type enduro.

L'enduro est une discipline de vélo de montagne encore méconnue au Québec. Contrairement à la descente où les adeptes utilisent les remontées mécaniques, les cyclistes doivent grimper la montagne par eux-mêmes. Le sport devrait donc rejoindre le même type de sportifs que ceux qui profitent du ski hors-piste pendant l’hiver.

« Ça fait 20 ans qu'on parle d'être quatre saisons. Je pense que là on a trouvé un produit qui est à notre hauteur de développement. Et de développer l’enduro, c'est une continuité de notre produit haute-route en hiver parce que c'est la même clientèle », explique le directeur général du Mont-Édouard, Claude Boudreault.

La remontée s’étend sur quatre kilomètres. Au terme de cette ascension, les vététistes se trouvent à 300 mètres d’altitude. Le sentier, lui, fait sept kilomètres au total.

« La région du Saguenay-Lac-Saint-Jean est quand même bien desservie avec différents centres de vélos de montagne. Par contre, cette catégorie-là, [l’enduro], dans la discipline de vélo, elle n'était pas offerte », précise le président de Sentiers des 21, Simon Villeneuve.

Un travail de bénévoles

Depuis deux ans, une petite équipe de bénévoles et de travailleurs défrichent et aménagent la nouvelle boucle située dans la section est de la montagne. Les concepteurs ont minimisé l'impact environnemental du sentier.

Ils se sont aussi assuré d’offrir un calibre variable pour les amateurs.

« On a essayé de garder des pentes d'inclinaison qui sont quand même accessibles pour les cyclistes, pas trop abruptes également », ajoute Simon Villeneuve.

Le sentier enduro sera officiellement ouvert au public le 23 septembre.

D’après le reportage de Frédéric Tremblay

Plus d'articles

Commentaires