Retour

Le MTQ fait volte-face, la 155 sera mieux déneigée entre La Tuque et Roberval

La route 155 sera complètement déneigée de La Tuque à Roberval, a annoncé mardi le ministre des Transports, de la Mobilité durable et de l'Électrification des transports, Laurent Lessard. Cette décision survient au lendemain de sa rencontre avec les maires des régions touchées.

Le gouvernement a fait volte-face dans sa décision de diminuer le niveau de déneigement entre La Tuque et Lac-Bouchette, ce qui aurait rendu le corridor déneigé plus étroit. Il impose un moratoire sur le changement de niveau 1 à 2, qui devait entrer en vigueur cet hiver.

Par la même occasion, le ministre Lessard a annoncé que le tronçon entre Lac-Bouchette et Roberval sera dorénavant mieux déneigé. Le niveau de déneigement était 2, mais il reviendra à 1.

« C’est important pour la population que tout le long d’un même tracé on ait le même niveau d’entretien », a expliqué Laurent Lessard.

Les maires satisfaits

Les maires des municipalités de La Bostonnais, Lac-Édouard, Lac-Bouchette et La Tuque avaient rencontré le ministre québécois des Transports lundi, dans l’espoir d’obtenir ce changement de cap. Le maire de Roberval avait quant à lui discuté avec le premier ministre, Philippe Couillard, qui est député de Roberval.

On sait que l’hiver est à nos portes, alors on ne peut pas demander mieux !

Normand Beaudoin, maire de La Tuque

Le maire de La Tuque, Normand Beaudoin, croit que la pression des maires sur les élus et le fait que Philippe Couillard connaisse bien cette route leur ont permis d’obtenir gain de cause.

« On a fait une rencontre hier et déjà, 24 heures plus tard, on a une réponse positive à notre demande, alors je suis très heureux, personnellement, et pour tous les usagers de la route 55 », s'est réjouit M. Beaudoin.

La ministre responsable de la Mauricie, Julie Boulet, était aux côtés de son collègue Laurent Lessard pour cette annonce. Elle affirme avoir plaidé la cause des maires de sa région en faisant part de la particularité de la situation au ministre.

C’est une route qui est isolée, éloignée, où on n’a pas toujorus accès à la téléphonie cellulaire, alors il y a une problématique particulière.

Julie Boulet, ministre responsable de la région de la Mauricie

Plus de 3000 véhicules par jour circulent sur cette route, dont le tiers sont des camions.

Plus de consultation

Laurent Lessard a aussi déclaré que les partenaires du ministère des Transports allaient dorénavant être consultés quand un changement de niveau d’entretien est envisagé par la direction territoriale.

Le maire de La Tuque, Normand Beaudoin, affirme que c’est une préoccupation qui avait été soulevée par des maires.

Avec les informations de Madeleine Goubau

Plus d'articles

Commentaires

Vidéo du jour


Un rottweiler goûte à du citron pour la première fois





Rabais de la semaine