Retour

Le nouveau Conseil des ministres est bien accueilli au Saguenay-Lac-Saint-Jean

Le nouveau Conseil des ministres du gouvernement Trudeau est accueilli favorablement par de nombreux intervenants du Saguenay-Lac-Saint-Jean.

Le chef de la communauté innue de Mashteuiatsh, Gilbert Dominique, salue la nomination de la députée de Saint-Paul en Ontario, Carolynn Bennett, au poste de ministre des Affaires indiennes et du Nord. « Je pense qu'elle connaît très bien les enjeux à travers le pays », mentionne-t-il.

Il estime que Mme Bennett saura faire preuve d'ouverture et d'écoute pour trouver des solutions aux problèmes des Premières nations. Au cours des dernières années, elle était critique libérale en matière de dossiers autochtones. Gilbert Dominique rappelle qu'elle a d'ailleurs déjà visité la communauté de Mashteuiatsh il y a trois ans.

Gilbert Dominique est aussi très enthousiaste face à la nomination d'une autochtone, Jody Wilson-Raybould, comme ministre de la Justice et procureure générale du Canada. Selon lui, il s'agit de la nomination la plus inspirante. Il affirme que Mme Wilson-Raybould connaît bien les enjeux juridiques des Premières nations et qu'elle pourra faire évoluer la cause.

Denis Lemieux est enthousiaste

Le nouveau député libéral de Chicoutimi-Le Fjord, Denis Lemieux, a été assermenté mercredi matin. Il a également assisté à l'assermentation du Conseil des ministres. En entrevue à L'Heure de pointe, il a confié être emballé de constater que six élus québécois font partie du nouveau cabinet, en plus du premier ministre.

Selon lui, Stéphane Dion apportera une prestance et une expérience hors du commun au ministère des Affaires étrangères.

Même si le Saguenay-Lac-Saint-Jean ne compte pas de ministre au sein de ce premier cabinet Trudeau, Denis Lemieux croit que les citoyens n'ont pas à s'en faire. Il est convaincu qu'il aura facilement accès aux décideurs.

Plus d'articles

Commentaires