Retour

Le Parti québécois dénonce les frais en éducation à l’occasion de la rentrée scolaire

Alors que de nombreux élèves s'apprêtent à revenir en classe, le député de Lac-Saint-Jean, Alexandre Cloutier, dénonce ce qu'il qualifie de frais abusifs exigés aux parents.

Le porte-parole du Parti québécois (PQ) en matière d’éducation a analysé des dizaines de factures déposées en preuve dans le cadre d'un recours collectif de 300 millions de dollars initié par une femme de Saguenay.

Alexandre Cloutier cite l'exemple de parents qui doivent payer 70 $ pour louer un gymnase ou 40 $ pour des frais de photocopie.

« Aussi, quand on dit qu’un parent doit payer jusqu’à 2000 $ pour que son enfant reste à l’école sur l’heure du midi, ça ne s’appelle pas de l’école publique accessible ca on est rendu dans des modèles privés publics », déplore Alexandre Cloutier.

Le PQ invite les parents à lui faire parvenir des factures pour faire pression sur le gouvernement Couillard afin de faire respecter la loi sur la gratuité scolaire.

Plus d'articles

Commentaires