Retour

Le pistolet à impulsion électrique de type Taser recommandé à Saguenay

Un coroner recommande l'implantation du pistolet à impulsion électrique de type Taser au Service de sécurité publique de Saguenay dans le cadre de son enquête sur la mort de Mikel Dallaire, abattu par les policiers en février 2012 à Saguenay.

Les agents s'étaient alors rendus au domicile de l'homme de 23 ans à la suite d'un appel pour violence conjugale. Sur place, ils ont trouvé l'homme tenant deux couteaux, qu'il a refusé de laisser tomber malgré les demandes répétées. Trois coups de feu ont alors été tirés, les policiers jugeant que leur vie et celle de la conjointe de Mikel Dallaire étaient en danger.

Le coroner Sylvain Truchon estime que la décision de faire feu était justifiée, et n'émet donc aucun blâme. Il recommande cependant que le Service de sécurité publique de Saguenay se dote d'appareils à impulsion électrique de type Taser en prévision de ce genre d'intervention.

Plus d'articles

Commentaires

Vidéo du jour


Une caméra de sécurité montre quelque chose d'extraordinaire





Rabais de la semaine