Retour

Le policier Philippe Lajoie veut éviter le congédiement

Philippe Lajoie, le policier de Saguenay reconnu coupable de voies de fait sur un homme de 22 ans, demande à la Sécurité publique de Saguenay d'éviter la destitution. Il voudrait plutôt être suspendu sans solde pendant quelques semaines ou quelques mois.

Le tribunal lui a accordé une absolution inconditionnelle le 10 novembre, même s'il avait été reconnu coupable de voies de fait. Les événements qui lui sont reprochés remontent à novembre 2015. Philippe Lajoie avait été filmé par les caméras de surveillance de l'Université du Québec à Chicoutimi (UQAC).

Il faudra attendre au début de 2018 avant que la Sécurité publique dépose son dossier au conseil municipal. Si jamais le comité de discipline constate que Philippe Lajoie peut échapper à la destitution, le comité devra recommander quel type de sanctions s'appliquent. C'est le conseil de ville qui décidera par la suite des sanctions disciplinaires ou de la destitution.

Du côté syndical, le président de la Fraternité des policiers de Saguenay a préféré ne pas commenter le dossier pour l'instant.

D'après le reportage de Gilles Munger

Plus d'articles

Commentaires

Vidéo du jour


Un rottweiler goûte à du citron pour la première fois





Rabais de la semaine