Retour

Le premier répondant témoigne au procès d'Yves Martin

Les audiences ont repris lundi matin au palais de justice de Chicoutimi pour le procès devant jury d'Yves Martin.

L'homme de 36 ans est accusé de conduite avec les facultés affaiblies et de conduite dangereuse à la suite d'un accident survenu le 1er août 2015. Trois personnes ont péri.

La sixième journée d'audiences a débuté avec le témoignage du policier Carl Simard.

C'est lui qui a accompagné l'accusé dans les minutes qui ont suivi l'accident et qui a constaté les premiers symptômes de facultés affaiblies.

Il a mentionné aux jurés qu'Yves Martin a confirmé à un ambulancier et à un infirmier qu'il avait consommé de l'alcool. L'accusé a par la suite accepté de subir un test d'alcoolémie.

Selon le policier, Yves Martin aurait déclaré : « J'en ai fait une belle à soir », quand il a appris le décès des deux premières victimes. Il a été officiellement mis en état d'arrestation, à 21 h 10, le soir même.

C'est maintenant au tour de la défense d'interroger le policier.

En répondant aux premières questions, Carl Simard a précisé qu'il n'a pas été appelé à faire les vérifications d'usage en matière d'alcool auprès de l'autre conducteur, mort dans l'accident. M. Simard a expliqué que son rôle sur les lieux du drame se limitait à surveiller Yves Martin.

Plus d'articles

Vidéo du jour


L'art d'être le parfait invité