Retour

Le propriétaire du Bizz entreprend une longue marche pour le bio

Le propriétaire du magasin d'alimentation saine Bizz, Denis Gilbert, a entrepris, samedi matin, une marche de 550 kilomètres devant le mener de Saguenay à Montréal.

Il veut ainsi amasser 25 000 $ pour payer l'amende qui lui a été imposée en juin pour avoir notamment procédé au remballage et à l'étiquetage de produits biologiques alors qu'il ne détenait pas les certifications pour le faire.

Il profitera de la Grande marche du Bizz pour rencontrer des producteurs biologiques et discuter avec eux des enjeux entourant cette certification. Il compte ensuite produire un mémoire qu'il remettra au ministre de l'Agriculture, des Pêcheries et de l'Alimentation du Québec, Pierre Paradis.

Denis Gilbert estime que son commerce a été victime d'une injustice et que la loi doit être revue.

« Ce qu'ils ont voulu faire avec le Bizz, c'est un exemple. Ils ont voulu l'imposer au Bizz parce que nous on est vulnérable, on est une petite entreprise. C'est une décision qui est venue des bureaucrates de Montréal, mais la loi 63, c'est injuste que les petites épiceries indépendantes soient obligées d'être certifiées parce que les grandes chaînes ne le sont pas », mentionne-t-il.

Il estime que 25 jours de marche lui seront nécessaires pour compléter son itinéraire.

Plus d'articles

Commentaires