Retour

Le Regroupement des comités des usagers en santé et services sociaux prend le pouls de la population

Le Regroupement provincial des comités des usagers en santé et services sociaux (RPCU) est à Saguenay jeudi dans le cadre de sa tournée de plusieurs régions du Québec.

En entrevue à l’émission « Y’a des matins » à Ici Radio-Canada Première, son directeur général, Pierre Blain a indiqué que l’organisme consulte ses membres et les usagers en prévision de la campagne électorale au Québec de 2018, où l’on souhaite que la santé soit un des enjeux des chefs des partis politiques.

Il a souligné que l’un des problèmes soulevés par la population au cours de cette tournée est l’accès aux médecins de famille.

Au Saguenay-Lac-Saint-Jean selon le RPCU, 86 % de la population a un médecin de famille. Mais le problème est la difficulté d’avoir un rendez-vous avec son médecin.

Selon Pierre Blain, « çà veut dire qu’on n’a peut-être pas encore les groupes de médecine familiale qu’on a besoin, ce qui fait en sorte qu’on est obligé de se retrouver à l’urgence ».

Il mentionne que si le temps moyen d’attente à l’urgence au Québec est de 14 heures, il est légèrement plus bas dans la région, mais il s'établit plutôt à 18 heures à l’hôpital de Chicoutimi.

« Il y a un problème d’accessibilité, parce que c’est un hôpital régional. Avec cet hôpital, il faut donc avoir des super-cliniques autour et aussi des médecins plus facilement accessibles », estime Pierre Blain.

Le directeur général du Regroupement provincial des comités d'usagers déplore que les diverses réformes du système de santé menées au Québec sous de nombreux gouvernements n’ont jamais touché aux médecins.

« On n’a jamais rien demandé aux médecins. On leur a donné des privilèges. On les paye maintenant assez bien, mais on ne mettait pas d’obligation de résultat. Mais avec la réforme Barrette, les médecins vont être obligés de rendre des comptes », ce dont se réjouit, Pierre Blain.

En plus des comités d'usagers des établissements de santé de la région et des comités de résidents des CHSLD, Pierre Blain doit rencontrer également la PDG du CIUSSS Saguenay-Lac-Saint-Jean, Martine Couture.

Plus d'articles

Commentaires

Vidéo du jour


Une caméra de sécurité montre quelque chose d'extraordinaire





Rabais de la semaine