Retour

Le Saguenay-Lac-Saint-Jean sera mis de l’avant à l’Assemblée nationale

Le développement économique du Saguenay-Lac-Saint-Jean sera à l'avant-plan durant deux heures vendredi à l'Assemblée nationale.

L’opposition péquiste aura l’occasion d’interpeller le gouvernement sur divers dossiers régionaux, de dix heures à midi.

« Il s’agit d’une procédure parlementaire qui permet à l’opposition de questionner le gouvernement sur un sujet en particulier. Pour la première fois, on a décidé de parler du Saguenay-Lac-Saint-Jean », explique le député de Jonquière, Sylvain Gaudreault.

La députée de Chicoutimi, Mireille Jean, participera également aux débats.

Philippe Couillard absent

Le premier ministre et responsable de la région, Philippe Couillard, ne sera pas présent pour la période d’interpellation.

Je trouve que ça démontre que le premier ministre se désintéresse du Saguenay-Lac-Saint-Jean.

Sylvain Gaudreaul, député de Jonquière

« On dénonce ça, car on l’a avisé longtemps à l’avance. Il est député de la région et on sait qu’il y a des situations problématiques sur le plan de l’emploi, sur le plan économique ou de la santé, il faut que le premier ministre soit là, mais il a décliné », a déploré Sylvain Gaudreault, en entrevue à Café, boulot, Dodo.

C’est le ministre des Affaires municipales et de l’Occupation du territoire, Martin Coiteux, qui répondra aux questions de l’opposition, appuyé par le député de Dubuc, Serge Simard.

Sylvain Gaudreault et Mireille Jean comptent parler d’emploi, de démographie, de projets économiques et du suivi de l’entente de continuité avec Rio Tinto.

Le député de Lac-Saint-Jean, Alexandre Cloutier, sera absent pour des raisons familiales.

Plus d'articles

Vidéo du jour


Ce garçon se fait prendre par le reste de sa famille!





Rabais de la semaine