Retour

Le service de transport collectif Maria Express sur la bonne voie au Lac-Saint-Jean

En activité depuis plus de trois mois, le service de transport collectif de la MRC Maria-Chapdelaine a connu des débuts difficiles qui ont forcé l'organisme qui le chapeaute à revoir son offre. Maria Express est toutefois sur la bonne voie alors qu'il attire de plus en plus d'usagers.

Un texte de Mélissa Paradis

Cette initiative de la MRC Maria-Chapdelaine, qui a vu le jour en octobre, a d'abord été offerte par autobus, mais faute d'achalandage, l'organisme qui gère Maria Express s'est tourné vers le taxi. Les citoyens de Dolbeau-Mistassini n'ont désormais qu'à communiquer l'heure à laquelle ils souhaitent être transportés. 130 points de service sont dispersés à travers la ville pour l'embarquement et le débarquement.

« Les gens qui connaissent le système, c'est la flexibilité, explique le président de Maria Express, Rémi Rousseau. Des fois, c'est à 9 h 30, à 10 h. Tu as un rendez-vous à l'hôpital, c'est à 11 h chez le médecin. Donc, tu ne peux pas vraiment attendre tout le temps un autobus. Avec le taxibus, tu es sûr que tu vas pouvoir t'y rendre », image-t-il.

Un soulagement pour les utilisateurs

Annie Gauthier respire mieux depuis qu'elle s'est abonnée à Maria Express, elle qui ne possède aucune voiture. Si ses déplacements représentaient jusque-là un vrai casse-tête, elle peut aujourd'hui faire ses commissions et aller au travail en toute quiétude pour la modique somme de deux dollars par voyage.

Une demande croissante

Le nombre de transports est passé de 35 à près d'une centaine depuis l'implantation de ce service. Pour augmenter l'achalandage, les coordonnateurs de Maria Express discutent avec les écoles, les organismes et les établissements de santé de la municipalité pour offrir des transports à des tarifs avantageux.

« Moi, je suis assez optimiste que ça peut répondre à des besoins pas seulement à des clientèles cible, mais à une clientèle en général », explique Rémi Rousseau.

D'ici quelques mois, le service s'étendra sur l'ensemble de la MRC Maria-Chapdelaine. Il reste à voir s'il sera offert en autobus ou en taxibus. Des discussions sont aussi en cours avec la MRC voisine, Domaine-du-Roy, pour implanter un nouveau circuit de Chambord à Dolbeau-Mistassini.

Plus d'articles