Retour

Le Syndicat des policiers de Mashteuiatsh s’insurge contre l’abolition du service

Le Syndicat des policiers de la Sécurité publique de Mashteuiatsh dénonce la décision du conseil de bande d'abolir le service à compter du 31 mars 2016.

Un texte de Dominique Rivard

Le syndicat condamne surtout le secret qui a entouré cette annonce. Le président Martin Paul affirme que le chef Gilbert Dominique a avisé les policiers seulement quelques minutes avant de s'adresser aux médias, lundi.

Le moral des douze policiers autochtones est sévèrement ébranlé selon lui. M. Paul croit que cette menace cache une stratégie politique visant à forcer les gouvernements à mieux financer les corps policiers autochtones du Québec.

Il reconnait par contre que le corps policier de Mashteuiatsh est sous-financé, tout comme les autres corps de police autochtone.

Le syndicat exige par ailleurs que les 12 agents de la Sécurité publique de Mashteuiatsh soient intégrés au détachement de la Sûreté du Québec qui sera éventuellement appelé à desservir la communauté innue du Lac-Saint-Jean.

Plus d'articles

Commentaires

Vidéo du jour


Une caméra de sécurité montre quelque chose d'extraordinaire





Rabais de la semaine