Retour

Le Zoo sauvage de Saint-Félicien ne recevra pas les caribous attendus

La harde de caribous de l'Ouest canadien qui devait arriver au Zoo sauvage de Saint-Félicien ce printemps ne pourra finalement pas être livrée.

Un texte de Chantale Desbiens

Le Zoo avait conclu une entente avec le National Council for Air and Stream Improvement (NCASI) pour participer à un projet de recherche sur le caribou. L'entente prévoyait que les faons nés pendant l'étude resteraient à Saint-Félicien.

Le NCASI avait obtenu les permis nécessaires pour le transport des caribous, mais le ministère de l'Agriculture, des Pêcheries et de l'Alimentation du Québec (MAPAQ) a refusé qu'ils entrent au Québec à cause de la présence de la maladie débilitante chronique qui touche des caribous de l'ouest du pays et des États-Unis.

« C'est une maladie qui s'apparente un peu à la maladie de la vache folle et qu'on peut détecter uniquement quand l'animal est mort, a précisé la biologiste du Zoo de Saint-Félicien, Christine Gagnon, à l'émission Café, boulot, Dodo. On ne veut pas faire entrer la maladie débilitante chronique, on ne veut pas que ça affecte notre faune. »

Renouvellement du cheptel

Le Zoo de Saint-Félicien comptait sur le projet de recherche avec le NCASI pour reconstituer son cheptel de caribous, décimé mystérieusement. En août 2015, 19 des 21 bêtes sont mortes d'une cause inexpliquée.

Les deux caribous qui sont restés en vie sont un mâle et une femelle. Ils sont encore trop jeunes pour se reproduire, mais le Zoo de Saint-Félicien espère qu'ils contribueront à refaire le cheptel au cours des prochaines années.

Plus d'articles

Commentaires

Vidéo du jour


Un avion s'écrase dans un arbre





Rabais de la semaine