Retour

Les accusations contre le policier Marc Fortin sont retirées

Le policier de la Sûreté du Québec Marc Fortin a été blanchi des accusations de fabrication de faux documents qui étaient déposées contre lui.

Le policier de 53 ans était suspendu depuis deux ans. Il était soupçonné d'avoir falsifié un registre pour protéger un individu de sa famille qui était recherché par des policiers dans le cadre d'une opération contre des trafiquants de drogue.

La direction des poursuites criminelles et pénales (DPCP) a retiré les accusations, mercredi, au palais de justice d'Alma.

L'avocat du policier, Me Jean-Marc Fradette, estime qu'il s'agit d'une sage décision, mais que la réputation de son client a été entachée dans cette affaire.

« Il y avait des explications qui étaient claires de la part du policier sur les faits et ça n'a pas été retenu par le corps de police qui a décidé de poursuivre l'enquête. Par la suite, le DPCP a porté les accusations, précise Me Fradette. C'est un traitement qui est un peu difficile, mais très heureusement, le système judiciaire est là pour réparer ces choses-là, il avait droit à une défense pleine et entière et la justice lui a donné raison.

Marc Fortin doit maintenant décider s'il entreprendra des poursuites civiles.

Plus d'articles

Commentaires

Vidéo du jour


Une caméra de sécurité montre quelque chose d'extraordinaire





Rabais de la semaine