La faillite de l'équipementier Rémac a été annoncée il y a quelques semaines et voilà que le bureau de syndics Roy, Méthivier et Roberge a publié un appel d'offres pour vendre les actifs de l'entreprise qui se chiffrent à environ 1,6 M$.

C'est le bâtiment où se trouvait Rémac qui représente le plus gros lot à vendre: il est évalué à 1,3 M$. Les autres lots sont constitués de machinerie et d'équipements industriels. Les soumissions doivent être déposées d'ici le 9 décembre.

L'entreprise avait fait une proposition pour s'entendre avec ses créanciers, mais elle a été refusée par l'un d'eux.

Plus d'articles

Commentaires

Vidéo du jour


Une caméra de sécurité montre quelque chose d'extraordinaire





Rabais de la semaine