Retour

Les affaires reprennent lentement dans les garages du Saguenay-Lac-Saint-Jean

Une semaine après le retour au travail des employés de garage, les activités redémarrent tranquillement chez les concessionnaires automobiles du Saguenay-Lac-Saint-Jean.

Les clients ne se ruent pas encore depuis la fin du lock-out, qui a duré 34 mois. Le rappel des mécaniciens se fait graduellement.

« On est sur le téléphone, on travaille beaucoup pour rappeler nos clients pour essayer de remplir nos prochaines semaines de rendez-vous, explique le directeur du service chez Rocoto Toyota, Dany Fortin. Aussitôt que cela va été justifié et qu'on va avoir plus de rendez-vous, on va rappeler les gars. »

Certains concessionnaires, comme l'Ami Junior Mazda et l'Ami Junior Nissan, admettent ne pas vouloir accélérer la cadence trop rapidement parce que les équipes doivent d'abord se familiariser avec les tâches à faire.

« C'est un réapprentissage des systèmes informatiques pour tout le monde, de nouvelles procédures, de nouvelles façons de faire », précise le directeur des opérations Hugues Larouche.

Peu de changements chez les indépendants

Les propriétaires de garages indépendants, qui recevaient les clients des concessionnaires durant le conflit de travail, reconnaissent que le lock-out leur a permis de faire de bonnes affaires. Pour eux, il est encore trop tôt pour dire si la fin du conflit aura un effet sur leurs activités.

Le propriétaire du garage Robert Gasse, au centre-ville de l'arrondissement de Chicoutimi, croit que ce sont surtout les conditions météorologiques clémentes qui nuisent à l'achalandage.

« La température est tellement haute qu'on a peut-être moins d'ouvrage que par les années passées, soutient M. Gasse. L'hiver passé, il a tellement fait froid qu'on a eu de l'ouvrage, on a eu les batteries et tout ça. Mais cette année, c'est plus tranquille et c'est dans tous les domaines.

À service égal, mais à un taux horaire plus bas que chez les concessionnaires, Robert Gasse est d'avis que plusieurs automobilistes continueront de faire l'entretien de leur véhicule dans les garages indépendants.

Plus d'articles