La crue des eaux est surveillée de près par les autorités de la région même si la situation est encore sous contrôle.

Un texte de Mélissa Savoie-Soulières

Au Lac-Saint-Jean, Rio Tinto a ouvert complètement certains déversoirs sur la rivière Péribonka, la rivière Grande-Décharge et la rivière Petite-Décharge. D’ailleurs, seule la rivière Péribonka est sous surveillance selon le site de la Sécurité publique du Québec.

Même si de la pluie est attendue au cours des prochains jours, le refroidissement prévu des températures risque de ralentir le ruissellement de l'eau, selon Rio Tinto.

La multinationale attend la pointe de crue autour du 20 mai. Actuellement, le niveau du lac Saint-Jean atteint les 6,9 pieds et est à la hausse.

Du côté de Saguenay, la Ville informe les citoyens qu'une opération de surveillance est en cours sur son territoire, notamment pour le niveau du lac Kénogami.

Plus d'articles

Vidéo du jour


Une mère et son fils offrent une danse inoubliable





Rabais de la semaine