Retour

Les bâtiments industriels vacants : un véritable casse-tête

La présidente de l'arrondissement de Jonquière est aussi exaspérée que les autres de voir le site de l'ancienne usine de Graphic Packaging laissé à l'abandon depuis la fermeture de l'entreprise en juillet 2015.

Julie Dufour soutient que la Ville de Saguenay se retrouve en situation d’impuissance avec un pouvoir limité sur les négociations avec les propriétaires.

« Le propriétaire du fonds de terrain ce n'est pas la Ville, c'est un propriétaire privé. On ne peut pas non plus comme municipalité empêcher une transaction entre deux propriétaires. Quand Graphic Packaging a vendu à Bay Shore, c'est du libre marché », explique la conseillère municipale.

La situation au Lac-Saint-Jean

Le maire de Chambord comprend la situation de Saguenay.

Luc Chiasson cherche toujours des investisseurs pour l’ancien bâtiment d’Agropur, fermé depuis 2002.

Même si, contrairement à Bay Shore, Agropur s’acquitte des taxes municipales de 9000 $, le maire Chiasson admet que les élus municipaux ont peu d'influence.

« C'est d'avoir des projets qui sont réalistes. C'est aussi d'avoir le support du gouvernement à travers tout ça. Bien souvent les municipalités, surtout les petites municipalités comme Chambord, on n'a plus des moyens financiers non plus énormes », précise-t-il.

Saint-Fulgence

La municipalité de Saint-Fulgence semble avoir mieux tiré son épingle du jeu.

Produits forestiers Résolu (PFR), qui a fermé sa scierie en 2014, s'est engagé à léguer le site à la municipalité pour un dollar afin qu’elle développe un nouveau concept d'écoparc industriel.

« Je pense que le scénario gagnant c'est de savoir qu'est-ce qu'on peut faire avec le site. Parce que si on avait laissé l'épée de Damoclès au-dessus de notre tête en disant "Bien là, on aurait peut-être des choses à faire, mais le site ne nous appartient pas." Là, on sait qu'il nous appartient. C'est plus facile à travailler », suggère-t-il.

La fermeture définitive de la scierie a porté un coup dur aux travailleurs, mais le terrain est maintenant vacant, décontaminé et prêt à accueillir de nouveaux projets.

D'après le reportage de Frédéric Tremblay

Plus d'articles

Vidéo du jour


Recettes de Noël - Ragoût de boulettes de dinde et épinards