Retour

Les caribous de Val-d’Or n’iront plus au Zoo de Saint-Félicien

Le Zoo sauvage de Saint-Félicien fait volte-face et choisit de ne pas accueillir la harde de caribous forestiers de Val-d'Or qui devait y être transférée dans quelques mois.

Le conseil d’administration a décidé de se retirer de ce dossier en raison de toute la controverse entourant ce transfert. La directrice générale du zoo, Lauraine Gagnon, affirme qu’il s’agit d’une question d’acceptabilité sociale.

Le ministre de la Forêt, de la Faune et des Parcs, Luc Blanchette, avait annoncé ce transfert en avril. Il devait permettre d’assurer la survie de ce troupeau comptant une quinzaine de bêtes, au moment où un projet minier devait être développé dans le secteur.

Vendredi, le Bureau d’audiences publiques sur l’environnement (BAPE) avait recommandé au gouvernement du Québec de faire une étude plus approfondie avant de procéder à ce transfert.

Auparavant, le projet avait soulevé de nombreuses protestations de groupes environnementaux.

« On était assuré que nous avions les meilleures conditions, qu’on était en mesure de donner des soins à ces animaux-là, explique la directrice générale du zoo, Lauraine Gagnon. Maintenant, quand d’autres organismes se prononcent avec des motifs qui justifient que ces animaux devraient rester dans leur habitat, c’est à nous d’entamer une réflexion et de rendre une décision. »

Le transfert des caribous devait se faire au début de 2018.

Plus d'articles

Commentaires